Seul
Prenant mon repas
Le vent d’automne.

Kobayashi Issa