quelle étrange chose
d’être ainsi vivant
sous les fleurs de cerisiers !
Issa

combien, combien de choses
elles rappellent,
ces fleurs de cerisiers !
Bashô

étoile du matin –
distinguant les fleurs de cerisiers
des nuages de traîne
Kikaku