07 décembre 2019

Emerveillement de Matthieu Ricard

"Emerveillement" Matthieu Ricard éditions de la Martinière. <Exposition des photos d'"émerveillement" à la "Fondation Good Planet" de Yann Arthus Bertrand, à Paris.
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 septembre 2019

Daigu poésie Zen

ici personne ne pense à la richesse et à la gloire toute discussion sur le pour et le contre est bannie en automne je longe la berge couverte de feuilles au printemps j'écoute le rossignol dans le saule Daigu (1584-1669)
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 août 2015

Le ciel commence à ras de terre Henri Bauchau

"Tout Au sommet Du tout Le Rien N'attends plus Suis l'instant Le ciel commence à ras de terre." Henri Bauchau
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 mai 2015

Le moine et le chien

Absente du blog pour quelques jours, je serai très contente de lire vos commentaires à mon retour!
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 septembre 2014

Conte zen: l'amour s'en va

Le bourgeon qui éclot, fleurit, s'épanouit, flétrit et devient poussière. Toute forme qui apparaît, disparaît. Tout ce qui naît, meurt, tout ce qui vient, s'en va, est manifestation ainsi de cela, l'éternel Atma*, qui seul demeure. Un jeune homme pauvre nommé Iruka aimait de toute la folie de son cœur une jeune fille riche, et belle de surcroît. Comme il était lettré, Iruka écrivit à sa bien-aimée une lettre d'amour chaque jour pendant trois longues années, sans faillir une seule fois. La troisième année, il osa lui suggérer de lui... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 mai 2013

Conte d’Henri Gougaud : le vaniteux

C’était un roi vindicatif, hargneux, vaniteux, mal vivant. Son plaisir ? Effrayer les gens, les tenir là, sous son regard, et faire semblant d’hésiter entre les renvoyer d’un geste ou leur faire couper le cou. Or, il apprit un jour qu’au marché de la ville était un homme sans souci. Il était vieux, ce vivant-là, et si quelqu’un venait à lui avec quelque souffrance d’âme, il savait trouver aussitôt les paroles qui guérissaient. - Il a réponse à tout ? marmonna le tyran. Nous allons voir. Qu’on me l’amène. Deux gardes allèrent le... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 avril 2013

Agir selon les circonstances

Tsai chih chung
Posté par mamiclectik à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 avril 2013

citation Rosa Luxembourg

« N’oubliez pas, même si vous êtes occupés, même si vous traversez la cour à la hâte, absorbés par vos tâches urgentes, n’oubliez pas de lever la tête un instant et de jeter un œil à ces immenses nuages argentés et au paisible océan bleu dans lequel ils nagent. » Rosa Luxembourg
Posté par mamiclectik à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mars 2013

Marcher, éloge des chemins de la lenteur. David Le Breton

Échappée hors du temps ou dans un temps ralenti, la marche n’est pas une recherche de performance ou une quête de l’extrême sponsorisée par des marques commerciales, elle est un effort à la mesure des ressources propres du marcheur. (…) Le marcheur réinvente la flânerie, le fait de prendre son temps. Il ne va pas plus vite que son ombre. Milan Kundera regrette la disparition des flâneurs dans nos sociétés et il rappelle un proverbe tchèque à leur propos : «Ils contemplent les fenêtres du bon Dieu. » Un tel homme est... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 11:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,