12 avril 2017

Le discours du Mulla Nasrudin

Un jour, pour se moquer de lui, tous les gens du village demandèrent au Mulla de faire un discours public. Sans se faire prier, il monta sur une petite estrade et leur demanda : Est-ce que vous savez de quoi je vais vous parler ? Non ! répondirent tous ensemble les gens du village. Dans ce cas, je pense que vous n'êtes pas prêt à écouter mon discours. Le lendemain tous les villageois le sollicitèrent à nouveau. Le Mulla leur demanda : est-ce que vous savez à présent de quoi je vais vous parler ? Et tous les gens du village... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mars 2017

citations de Babouillec auteure autiste

"Être ou ne pas être, là est la question, dire merde à ceux qui croient savoir, là est la réponse." Babouillec est une autiste sans parole comme elle se définit elle même, auteure de livres ("algorithme éponyme" Christophe Chomant éditeur) écrits grâce à un système de lettres en carton plastifié et avec l'aide de sa mère qui a découvert lorsqu'elle avait 20 ans qu'elle connaissait les mots, qu'elle savait lire et écrire malgré son incapacité à prononcer une parole, tenir un stylo ou taper sur un clavier.  ... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2017

Nâzim Hikmet - La plus drôle des créatures

Comme le scorpion, mon frère, Tu es comme le scorpion Dans une nuit d’épouvante. Comme le moineau, mon frère, Tu es comme le moineau Dans ses menues inquiétudes. Comme la moule, mon frère, Tu es comme la moule Enfermée et tranquille. Tu es terrible, mon frère, Comme la bouche d’un volcan éteint. Et tu n’es pas un, hélas, Tu n’es pas cinq, Tu es des millions. Tu es comme le mouton, mon frère, Quand le bourreau habillé de ta peau Quand le bourreau lève son bâton Tu te hâtes de rentrer dans le troupeau Et tu vas à l’abattoir en... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 janvier 2017

Les chiffons...

Les chiffons font le papier Le papier fait la monnaie La monnaie fait les banques Les banques font les emprunts Les emprunts font les mendiants Les mendiants font les chiffons Les chiffons font le papier… Extrait de « Qui a ramassé la plume d’oie ? »
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 janvier 2017

Citation de Trinh Xuan Thuan

« Nous sommes donc tous des poussières d'étoiles. Nous partageons tous la même généalogie cosmique. Nous sommes les frères des bêtes sauvages et les cousins des coquelicots des champs. » Trinh Xuan Thuan (astrophysicien)  
Posté par mamiclectik à 15:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 décembre 2016

Henri Gougaud le livre des chemins extrait

" Brise d'été, champs, chemin droit, des arbres penchés çà et là, Bouddha va sous le ciel limpide. Quelques disciples autour de lui (des jeunes gens au pas fringant) tentent d'accorder leur allure à celle de Celui qui sait. Ils lui offrent des fruits cueillis, lui posent des questions pressantes. - Maître, ce nirvana dont on entend parler, comment est-il ? Comment l'atteindre ? La route est-elle encore longue ? Pouvons-nous l'espérer avant d'être trop vieux pour entendre, pour voir, pour ressentir encore ? Et puis, dites, en... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 octobre 2016

Citation Paul Eluard

« Il y a un mot qui m'exalte, un mot que je n'ai jamais entendu sans ressentir un grand frisson, un grand espoir, le plus grand, celui de vaincre les puissances de ruine ou de mort qui accablent les hommes, ce mot c'est : fraternisation. » Paul Eluard
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 septembre 2016

Les peanuts - vivre, mourir -

Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 septembre 2016

Clown de Henri Michaux

Un jour,   Un jour, bientôt peut-être,   Un jour j'arracherai l'ancre qui tient mon navire loin des mers   Avec la sorte de courage qu'il faut pour être rien et rien que rien.   Je lâcherai ce qui paraissait m'être indissolublement proche.   Je le trancherai, je le renverserai, je le romprai, je le ferai dégringoler.   D'un coup dégorgeant ma misérable pudeur, mes misérables combinaisons et enchaînements "de fil en aiguille"   Vide de l'abcès d'être quelqu'un, je boirai à nouveau... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,