16 avril 2017

L'oeuf de Maurice Coyaud

Pour Pâques, un petit poème écrit par Maurice Coyaud, que je connaissais plutôt comme spécialiste des haïkus à travers son livre: "fourmis sans ombre".  L’œuf J’ai trouvé un bel œuf bleu Bleu comme la rivière, Bleu comme le ciel. Le lapin l’avait caché Dans l’herbe du pré. J’ai trouvé un bel œuf jaune Jaune comme de l’or, Jaune comme un canari. Le lapin l’avait caché Derrière un pommier. J’ai trouvé un bel œuf blanc Blanc comme de la neige, Blanc comme le... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mars 2017

Essayer... Francis Dannemark

Dans les vociférations des fous de guerre, dans le cliquetis assourdissant de l’or, dans le vacarme vaniteux des marchands, dans le hurlement des sirènes ambulancières, dans le tintamarre croassant des politiciens, dans le tumulte des écrans petits et grands, dans les tempêtes rhétoriques des théologiens, dans le silence terrifiant de l’amour absent, essayer, au moins une fois, la petite voix d’un poème. Francis Dannemark (né en 1955) – Une fraction d’éternité (2005)
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 février 2017

Poème d' Alhama Garcia

dormeur fais en sorte que chaque graine d'instant dans le haut jardin élue germe et fleurisse dans la constance du ventAlhama Garcia (né en 1944)
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 février 2017

Perspective Umberto Saba

Perspective Les passants se hâtent, se font plus rares.                                                                  Des lignes d’arbres dépouillés des deux côtés de l’avenue. Au fond, là où s’estompe la campagne, elles se rapprochent comme une gorge où pénètre un peu de ciel mauve qui trouble et ne console pas.              ... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2017

Nâzim Hikmet - La plus drôle des créatures

Comme le scorpion, mon frère, Tu es comme le scorpion Dans une nuit d’épouvante. Comme le moineau, mon frère, Tu es comme le moineau Dans ses menues inquiétudes. Comme la moule, mon frère, Tu es comme la moule Enfermée et tranquille. Tu es terrible, mon frère, Comme la bouche d’un volcan éteint. Et tu n’es pas un, hélas, Tu n’es pas cinq, Tu es des millions. Tu es comme le mouton, mon frère, Quand le bourreau habillé de ta peau Quand le bourreau lève son bâton Tu te hâtes de rentrer dans le troupeau Et tu vas à l’abattoir en... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 janvier 2017

Hiver - Paul Vincensini

Hiver Le vent d'hiver dérange toutLes PoisseauxLes OisonsLa rivière dans les arbresLe froid fait peur à tout le mondeMais au cœur de la pierreIl fait chaudEt on entend une musique. Paul Vincensini 
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 décembre 2016

Kenneth White: Bois d'hiver

J’ai mis les livres de côté et je vois les dernières pommes tomber des arbres gelés j’ai vu aussi les glands darder leurs pousses rouges dans le sol dur et l’écorce des bouleaux blancs fut pour moi plus que tous les livres et ce que là je lus dénuda mon cœur au soleil d’hiver et ouvrit ma cervelle au vent et tout à coup tout à coup je sus dans ce bois d’hiver que j’avais toujours été là avant les livres comme après les livres il y aura un bois d’hiver et mon cœur nu et ma cervelle ouverte au vent. Kenneth... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 novembre 2016

Automne d'Andrée Chédid

La route bifurque Vers les collines Les branches se dénudent par ricochets L’oiseau hésite L’insecte fuit Le bois fredonne à notre toucher Le soleil module ses dernières gammes La mort capiteuse des feuilles Frissonne au pied des forêts Andrée Chédid
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 octobre 2016

L'arbre rouge - Marguerite Brunat-Provins

Sur l'arbre rouge as-tu vu Le corbeau noir ? L'as-tu entendu ? En claquant du bec il a dit Que tout est fini; Les fossés sont froids, La terre est mouillée. Nous n'irons plus rire et nous cacher Dans la bonne chaleur du blé. Le corbeau noir a dit cela, En passant, Dans l'arbre rouge couleur de sang. Marguerite Brunat-Provins ("Chansons rustiques" - éditions Sauberlin et Pfeiffer)
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 octobre 2016

Guillevic et l'automne

En cet automne qui pourrit Sous l'automne et la pluie, Quand je m'en vais, marquant La boue de mes souliers, Sous un ciel dont je n'ai Rien à dire qu'effroi, Écrasant tant de feuilles Qui vivaient comme moi, M'en allant dans le vent Qui va comme je vais, Près des herbes tremblant Plus que je n'ai tremblé, (…) Guillevic
Posté par mamiclectik à 22:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,