22 novembre 2010

Zazie être et avoir

En chanson et en image, c'est mieux qu'un long discours...
Posté par mamiclectik à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 novembre 2010

citation de Rumi

Posté par mamiclectik à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 novembre 2010

poème de George Sand à Aurore

La nature est tout ce qu'on voit,Tout ce qu'on veut, tout ce qu'on aime.Tout ce qu'on sait, tout ce qu'on croit,Tout ce que l'on sent en soi-même.Elle est belle pour qui la voit,Elle est bonne à celui qui l'aime,Elle est juste quand on y croitEt qu'on la respecte en soi-même.Regarde le ciel, il te voit,Embrasse la terre, elle t'aime.La vérité c'est ce qu'on croitEn la nature c'est toi-même.Georges Sand (1804-1876)(à sa petite fille Aurore, née en 1866)
Posté par mamiclectik à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 novembre 2010

Severn, la voix de nos enfants

Depuis que cette enfant de 12 ans, Severn, s'est exprimée au sommet de la terre à Rio de Janeiro en 1992, rien n'a changé...Aujourd'hui, elle attend un enfant, et reprend la parole et relance son appel...(Discours de 92)
Posté par mamiclectik à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2010

Henry Gougaud-Histoire de Yunus Emré (3)

(...)Alors il embrassa les hommes qui l’avaient accueilli et revint au monastère en courant et pleurant. « Taptuk me pardonnera-t-il d’avoir douté de lui ? » se disait-il, buvant le vent. « Me pardonnera-t-il jamais ? » Il parvint à la nuit tombée à la porte vermoulue qui fermait la palissade. Il cogna du poing, appelant et demandant pitié. Le visage de l’épouse de Taptuk apparut au-dessus du mur.« — Te voilà revenu, Yunus», dit-elle doucement. « Pauvre enfant, je ne sais si Taptuk t’acceptera à nouveau parmi nous. Ton départ l’a... [Lire la suite]
17 novembre 2010

Henry Gougaud-Histoire de Yunus Emré (2)

(...)Cependant sa confiance en Taptuk peu à peu le quitta. Cet homme, décidément, l’avait trompé. Il n’avait jamais eu l’intention de lui apprendre ce qu’il avait pourtant promis. « Je perds ma vie à espérer », se dit-il. Cinq ans encore, il balaya la cour en fredonnant, sans que nul ne l’écoute. Un soir, fatigué de cette existence de pauvre hère et convaincu que personne ne s’apercevrait de son absence, il décida de quitter ce lieu où il n’avait trouvé, après quinze années d’humble patience, qu’amertume et mélancolie. Il s’en fut... [Lire la suite]

16 novembre 2010

Henry Gougaud-Histoire de Yunus Emré (1)

Yunus Emré inventa autrefois des chants plus durables que le souvenir même de sa vie. Il fut aussi un infatigable chercheur de vérité.Quand pour la première fois lui vint au cœur cette avidité de savoir qui le jeta sur les chemins du monde, il avait peut-être vingt ans, peut-être moins. Il s’en fut, espérant que le désir qui l’assoiffait le conduirait au-devant d’un maître capable de l’illuminer. Ce maître, il lui fut donné de le rencontrer, après dix années d’errance misérable, dans le grand vent d’une colline, en pleine steppe... [Lire la suite]
15 novembre 2010

Mama Béa l'ambre de Pologne

Qui se souvient de Mama Béa Tekielsky?Cette chanson est très intime, je viens de la découvrir et j'aime beaucoup
Posté par mamiclectik à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 novembre 2010

grondement

grondement-un envol de feuillesjusqu’au ciel
Posté par mamiclectik à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 novembre 2010

sommets nus

sommets nusornés de corbeaux-rendez-vous*quelques relances: Monuments aux Morts Dans le ciel du Grand Mont,Trois grands oiseaux planentLuc*Echevelésles arbres sont dépouillésde leurs derniers oripeauxnaline*+Sans leur parure d'or,dénudés.+Mop
Posté par mamiclectik à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,