13 septembre 2017

le coeur trop petit Jean Rousselot

Quand je serai grand Dit le petit vent J'abattrai la forêt Et donnerai du bois À tous ceux qui ont froid Quand je serai grand Dit le petit pain Je nourrirai tous ceux Qui ont le ventre creux Là-dessus s'en vient La petite pluie Qui n'a l'air de rien Abattre le vent Détremper le pain Et tout comme avant Les pauvres ont froid  Les pauvres ont faim Mais mon histoire N'est pas à croire Si le pain manque et s'il fait froid sur terre Ce n'est pas la faute à la pluie Mais à l'homme ce dromadaire Qu'a le cœur... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 septembre 2017

Elévation Charles Baudelaire

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées, Des montagnes, des bois, des nuages, des mers, Par-delà le soleil, par-delà les éthers, Par-delà les confins des sphères étoilées; Mon esprit, tu te meus avec agilité Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde, Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde Avec une indicible et mâle volupté. Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides, Va te purifier dans l'air supérieur, Et bois, comme une pure et divine liqueur, Le feu clair qui remplit les espaces limpides. Derrière les... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juillet 2017

Vacances -Esther Granek-

Tiède est le ventChaud est le tempsFraîche est ta peauDoux, le moment Blanc est le painBleu est le cielRouge est le vinD’or est le miel Odeurs de merEmbruns, senteursParfums de terreD’algues, de fleurs Gai est ton rirePlaisant ton teintBons, les cheminsPour nous conduire Lumière sans voileJours à chanterMillions d’étoilesNuits à danser Légers, nos diresClaires, nos voixLourd, le désirPesants, nos bras Tiède est le ventChaud est le tempsFraîche est ta peauDoux, le moment Doux le moment…Doux le moment… Esther... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 juin 2017

Nuits de juin -Victor Hugo-

L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverteLa plaine verse au loin un parfum enivrant ;Les yeux fermés, l’oreille aux rumeurs entrouverte,On ne dort qu’à demi d’un sommeil transparent. Les astres sont plus purs, l’ombre paraît meilleure ;Un vague demi-jour teint le dôme éternel ;Et l’aube douce et pâle, en attendant son heure,Semble toute la nuit errer au bas du ciel. Victor Hugo, Les rayons et les ombres
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 mai 2017

Maurice Carême - Mère

Pour la fête des mères je vous propose ce petit poème de Maurice Carême adressé à la sienne:Te remercierai-je... Te remercierai-je jamais assez De m'avoir mis au monde Et de m'avoir donné Tant d'arbres à aimer, Tant d'oiseaux à cueillir Tant d'étoiles à effeuiller, Tant de mots à faire chanter, Tant de cœurs à comprendre, Tant de jeunes filles à entendre, Tant de mains d'hommes à serrer Et une âme de petit enfant Qui ne demande à l'existence Qu'un peu de brise pour son cerf-volant. Maurice Carême (1899 - 1978) - Mère
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 avril 2017

L'oeuf de Maurice Coyaud

Pour Pâques, un petit poème écrit par Maurice Coyaud, que je connaissais plutôt comme spécialiste des haïkus à travers son livre: "fourmis sans ombre".  L’œuf J’ai trouvé un bel œuf bleu Bleu comme la rivière, Bleu comme le ciel. Le lapin l’avait caché Dans l’herbe du pré. J’ai trouvé un bel œuf jaune Jaune comme de l’or, Jaune comme un canari. Le lapin l’avait caché Derrière un pommier. J’ai trouvé un bel œuf blanc Blanc comme de la neige, Blanc comme le... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mars 2017

Essayer... Francis Dannemark

Dans les vociférations des fous de guerre, dans le cliquetis assourdissant de l’or, dans le vacarme vaniteux des marchands, dans le hurlement des sirènes ambulancières, dans le tintamarre croassant des politiciens, dans le tumulte des écrans petits et grands, dans les tempêtes rhétoriques des théologiens, dans le silence terrifiant de l’amour absent, essayer, au moins une fois, la petite voix d’un poème. Francis Dannemark (né en 1955) – Une fraction d’éternité (2005)
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 février 2017

Poème d' Alhama Garcia

dormeur fais en sorte que chaque graine d'instant dans le haut jardin élue germe et fleurisse dans la constance du ventAlhama Garcia (né en 1944)
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 février 2017

Perspective Umberto Saba

Perspective Les passants se hâtent, se font plus rares.                                                                  Des lignes d’arbres dépouillés des deux côtés de l’avenue. Au fond, là où s’estompe la campagne, elles se rapprochent comme une gorge où pénètre un peu de ciel mauve qui trouble et ne console pas.              ... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2017

Nâzim Hikmet - La plus drôle des créatures

Comme le scorpion, mon frère, Tu es comme le scorpion Dans une nuit d’épouvante. Comme le moineau, mon frère, Tu es comme le moineau Dans ses menues inquiétudes. Comme la moule, mon frère, Tu es comme la moule Enfermée et tranquille. Tu es terrible, mon frère, Comme la bouche d’un volcan éteint. Et tu n’es pas un, hélas, Tu n’es pas cinq, Tu es des millions. Tu es comme le mouton, mon frère, Quand le bourreau habillé de ta peau Quand le bourreau lève son bâton Tu te hâtes de rentrer dans le troupeau Et tu vas à l’abattoir en... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,