12 avril 2018

Primevère de printemps Sybille Rembard

Veillés par une primevère solitaire nous nous sommes retrouvés à la lisière du monde. Les pétales nous regardaient surpris la terre encore blanche de neige les rayons du soleil embrumés. L’hiver est parti, tu l’as senti. Nous avons osé le désir éphémère ensemble nous nous sommes laissés éblouir. La chaleur de tes mains m’a caressée sans me toucher pétale primitif Ton regard m’a modelée neige de printemps Ton souffle a enluminé mon âme rayon de certitudes Tes mots ont su, pour un instant, orner notre futur Eternellement embrumé. ... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 février 2018

Green de Paul Verlaine par Julos Beaucarne

Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous. Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux. J'arrive tout couvert encore de rosée Que le vent du matin vient glacer à mon front. Souffrez que ma fatigue à vos pieds reposée Rêve des chers instants qui la délasseront. Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête Toute sonore encor de vos derniers baisers; Laissez-la s'apaiser de la bonne tempête, Et que je dorme un peu... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 février 2018

Soleil et brouillard Emily Dickinson

Soleil et Brouillard se disputaient Le Gouvernement du Jour Le soleil a décroché son fouet jaune Et chassé le brouillard Emily Dickinson 
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 février 2018

Il neige... Ko Un

Il neige dans la cour    dans la chambre    nul ne le sait Ko Un "fleurs de l'instant"
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 février 2018

François Cheng - L'infini n'est autre...

L'infini n'est autre Que le va-et-vient Entre ce qui s'offre Et ce qui se cherche. Va-et-vient sans fin Entre arbre et oiseau, Entre source et nuage. François Cheng  (1929-)
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2017

Automne malade - Guillaume Apollinaire

Automne malade et adoré Tu mourras quand l'ouragan soufflera dans les roseraies Quand il aura neigé Dans les vergers Pauvre automne Meurs en blancheur et en richesse De neige et de fruits mûrs Au fond du ciel Des éperviers planent Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines Qui n'ont jamais aimé Aux lisières lointaines Les cerfs ont bramé Et que j'aime ô saison que j'aime tes rumeurs Les fruits tombant sans qu'on les cueille Le vent et la forêt qui... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 novembre 2017

Chanson d’automne (extrait) Théophile Gautier

Déjà plus d’une feuille sèche Parsème les gazons jaunis ; Soir et matin, la brise est fraîche, Hélas ! les beaux jours sont finis ! On voit s’ouvrir les fleurs que garde Le jardin, pour dernier trésor : Le dahlia met sa cocarde Et le souci sa toque d’or. La pluie au jardin fait des bulles ; Les hirondelles sur le toit Tiennent des conciliabules : Voici l’hiver, voici le froid ! (...) Théophile Gautier (1811-1872)  
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 novembre 2017

Fuite d’automne Cécile Sauvage

Sors de ta chrysalide, ô mon âme, voici L’Automne. Un long baiser du soleil a roussi Les étangs ; les lointains sont vermeils de feuillage, Le flexible arc-en-ciel a retenu l’orage Sur sa voûte où se fond la clarté d’un vitrail ; La brume des terrains rôde autour du bétail Et parfois le soleil que le brouillard efface Est rond comme la lune aux marges de l’espace. Mon âme, sors de l’ombre épaisse de ta chair C’est le temps dans les prés où le silence est clair, Où le vent, suspendant son aile de froidure, Berce dans les rameaux un... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 novembre 2017

L'automne Alphonse de Lamartine

Salut ! bois couronnés d’un reste de verdure ! Feuillages jaunissants sur les gazons épars ! Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature Convient à la douleur et plaît à mes regards ! Je suis d’un pas rêveur le sentier solitaire, J’aime à revoir encor, pour la dernière fois, Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière Perce à peine à mes pieds l’obscurité des bois ! Oui, dans ces jours d’automne où la nature expire, A ses regards voilés, je trouve plus d’attraits, C’est l’adieu d’un ami, c’est le dernier sourire Des lèvres... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 octobre 2017

Hantise de Stuart Merril

À Ephraïm Mikhaël Par les vastes forêts, à l’heure vespérale, Les ruisseaux endormeurs modulent leurs sanglots : Mon âme s’alanguit d’une horreur sépulcrale À l’heure vespérale où murmurent les flots. Les ruisseaux endormeurs modulent leurs sanglots Sous les feuilles que frôle un vent crépusculaire : À l’heure vespérale où murmurent les flots Un fantôme s’effare en l’ombre funéraire. Sous les feuilles que frôle un vent crépusculaire La lueur de la lune illumine le soir : Un fantôme s’effare en l’ombre funéraire Et l’âme... [Lire la suite]
Posté par mamiclectik à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,