Pour la Saint Valentin, un petit conte amérindien:

C’est l'histoire de deux jeunes amoureux de la tribu qui décident d'aller voir le chaman du village pour lui demander protection afin que leur relation ne se brise pas dans le futur ; le chaman dit à la jeune fille de capturer un faucon sur la colline la plus haute et de le lui apporter le troisième jour après la pleine lune, alors que le garçon aurait dû capturer un aigle et le ramener au sorcier le jour même de la remise du faucon. Une fois les deux oiseaux de proie amenés au chaman, ce dernier demande au couple d'attacher les pattes du faucon et de l'aigle et de les laisser prendre leur envol, mais les deux oiseaux, incapables de voler attachés ensemble, ont commencé à se donner réciproquement des coups de bec.
Le sorcier finit par dire : "Voici le sort d'aujourd'hui : apprenez de ce que vous venez de voir. Si vous vous enchaînez l'un à l'autre, même s'il s'agit d'amour, vous ne ferez que vous blesser, vous déchirer et vous rendre malheureux. Si vous voulez que votre amour dure, volez ensemble, volez haut, mais jamais attachés. Parce que le véritable amour unit, il ne lie pas."

"American Indian Stories", par l’auteure Sioux Zitkala-Sa