pressée par le vent
devant la pluie elle court
la feuille d’automne