Corbeau si pressé
Qu’il a laissé dans les champs
Son cri désolé.  

Richard Wright