elle est toujours là
chère à mes premiers printemps
la petite source…