Si seulement venait le printemps.
Dans mon coeur déjà 
Fleurit le cerisier.

Sujū Takano (1893-1976)