le vent fouette
le sommet des arbres
dénudés