Il passe toujours un nuage
Pour nous distraire à nous-même
Il vole toujours un oiseau
Pour nous enlever à la terre

Il passe toujours une étoile
Pour nous ôter au troupeau
Il naît toujours une fleur
Pour nous enlever aux oiseaux

Il vient toujours un insecte
Qui nous ravit à la fleur
Il accourt toujours une vague
Pour nous ôter à ce qui meurt

Max-Pol Fouchet