Avril,
froid de canard,
qu’en pensent les violettes ?

Henri Brunel