Ce week-end, changement d'heure, nous passons à l'heure d'hiver, n'oubliez pas de reculer vos montres et pendules d'une heure. « Chic » diront certains, une heure de plus à dormir... « Y en a marre » diront d'autres, c'est très mauvais pour la santé ces changements d'heure, ça perturbe notre horloge biologique !

Quoi qu'il en soit, il faudra bien « remettre les pendules à l'heure »... J'en profite pour décortiquer un peu cette expression...

-Bon, au sens propre, on comprend bien ce que ça signifie, mais au sens figuré, ça n'est pas si facile... 

On peut trouver comme définition :
-Remettre les pendules à l'heure, c'est faire une mise au point, préciser les choses, se mettre d'accord sur une base...

On voit là que l'idée de clarification, de synchronisation, d'harmonisation est mise en avant, afin d'éviter les quiproquos, les incompréhensions, les discussions stériles, les déviances et de repartir sur des bases claires et saines...
Et c'est là qu'arrive une extension du sens, moins consensuel celui-là:
En général, la personne qui « remet les pendules à l'heure » ne fait pas une consultation pour recueillir le point de vue de chacun : ou bien elle rappelle des faits avérés sans contestation possible, ou bien elle fait une remise à plat, par exemple elle rappelle des principes, ou l'objet du débat qu'on a perdu de vue...etc..., ou alors, elle affirme (assène ?) une vérité (?) qui n'est pas forcément du goût de l' (des) interlocuteur(s)...

-Remettre les pendules à l'heure veut donc souvent dire remettre de l'ordre dans une discussion, mettre une personne ou un groupe face à ses erreurs de jugement, remettre quelqu'un à sa place.