Ecrit pour le site "les impromptus littéraires"; l'incipit devait être 'il a plu', avec toute son ambiguïté...

Il a plu hier
le jardin a fait glouglou
plic ploc sur la vitre

elle a plu au jardinier
cette douce pluie d’été

mais elle a gonflé
et formé de gros ruisseaux
bouillo-bouillonnants

il a plu à notre terre
de nous dire sa colère