Acception : nom féminin

Du latin médiéval acceptio (acte de comprendre) lui-même dérivé du verbe accipere (comprendre).
(Différent de acceptatio de acceptare:recevoir, consentir)
Synonymes : reconnaissance, compréhension, sens, signification

1. Sens particulier dans lequel un mot est utilisé ; déclinaison du sens selon les contextes, les personnes
Exemples :
Acception propre. Acception figurée. Acception ordinaire d’un mot.
« Ce mot a plusieurs acceptions. »
« Ce mot, dans son acception la plus naturelle, dans son acception la plus étendue, dans son acception rigoureuse, signifie, etc. »
« Ce mot est employé ici dans une acception détournée. »
-La locution « dans toute l'acception du mot (ou du terme) » s'utilise lorsqu'on veut insister sur le fait que le mot en question est bien celui qui convient et qu'il doit être compris dans son sens le plus fort.

2. (Désuet) Sorte de préférence qu’on a pour une personne, pour ses qualités, au préjudice d’une autre, favoritisme.
Il est surtout utilisé au négatif:
Sans acception de qualités, sans acception de fortune, sans acception de parti, c’est-à-dire sans tenir compte des qualités d’une personne, de sa fortune, du parti auquel elle appartient.

*

acceptation : nom féminin
Du latin acceptatio du verbe acceptare : recevoir, consentir à
(différent de acceptio de accipere: comprendre)
Synonymes:
accord, acquiescement, agrément, approbation, assentiment,consentement, résignation, soumission.


Action d’accepter, de consentir à.
Dans certains contextes, acceptation peut signifier l'action ou le fait d'accepter avec résignation, sans révolte.
Dans le vocabulaire du droit signifie consentement formel
Exemples :
Acceptation d’une offre, d’un présent.
Acceptation de la mort
Acceptation d’une donation.
Acceptation d’une succession sous bénéfice d’inventaire


*

  « Sans exception » et « sans acception de »
Prenons garde à ne pas confondre la locution « sans acception de » qui signifie « sans tenir compte de, sans préférence pour » et la locution « sans exception », au sens plus général, et qui n'est généralement pas suivie de la préposition de.

Exemples :
- Toutes les personnes, sans exception, peuvent recourir à ce service.
- Tout au long de sa vie, elle a apporté son aide à tous les défavorisés sans exception.
est différent de :
- Le service est offert aux hommes comme aux femmes, aux riches comme aux pauvres, sans acception de sexe ou de fortune.
- Tout au long de sa vie, elle a apporté son aide aux défavorisés sans acception de race ni de religion.